• ban8
  • ban7
  • ban6
  • ban3
  • CCPN-BAN-facebook
  • ban9
  • ban11


LA COUTURE-BOUSSEY
titline

LCB-mairie

 

 

Adresse

Maire

Adjoints

Délégués à La Porte Normande

Heures d'ouverture

Téléphone / Fax

2 rue d'Ezy
27750 La Couture Boussey

Sylvain BOREGGIO

-

Sylvain BOREGGIO
Patricia BAZIN
Marceau WILMART
Laurence NICOLAS

Lundi au vendredi
14h à 18h

1er et 3e samedi
9h à 11h30

Tél. : 02 32 36 75 05

Fax : 02 32 36 25 57

 

La Couture Boussey : 1995 couturiots, Maire : Sylvain Boreggio, réélu en 2014

lcb-cheaubig

Commune rurale à 133 mètres d’altitude, d’une surface de 1090 hectares dont un tiers est occupé par la forêt et est l’un de ses agréments. Né du défrichement d’une partie de la forêt vers le 11ème siècle, elle fut essentiellement agricole jusqu’au 16ème siècle.
C’est pour une partie sur son territoire que se déroula en 1590 la bataille d’Ivry, livrée par Henri IV contre la ligue.

Au 16ème siècle, on découvre des tourneurs sur bois dans le village. Ils se convertiront au 17ème siècle dans le tournage des instruments de musique à vent, fifres, flageolets, flûtes à bec, flûtes traversières, apparemment initiés à ces fabrications par les membres de la famille HOTTETERRE, originaires de la commune ayant l’esprit créatif.
Cette famille constitua une véritable dynastie de musiciens célèbres. Certains parvinrent à la musique du roi sous le règne de Louis XIV, le plus célèbre d’entre eux, étant Jacques HOTTETERRE le ROMAIN, à la fois facteurs d’instruments, instrumentiste, mais aussi compositeur de musiques pouvant être jouées sur les instruments qu’il créait.
Il écrivait en 1707, un traité sur les principes de la flûte à bec et de la flûte traversière qui fait toujours autorité pour les instrumentistes pratiquant les instruments anciens de cette époque.

La Couture Boussey, après avoir été le berceau de la flûte a acquis une réputation mondiale quant à la qualité de ses instruments exportés depuis deux siècles dans le monde entier. La facture a bien sur évolué, les techniques de fabrication se sont modernisées avec le souci permanent de l’amélioration de la qualité, de la justice, du fini de l’instrument.

lcb-boisbig

Des instruments nouveaux ont été crées pour satisfaire aux œuvres écrites par les compositeurs de musique, on a oublié le fifre, le flageolet. La flûte traversière à une clé s’est totalement transformée pour parvenir à la flûte en métal pratiquée aujourd’hui.
A la clarinette en bois à trois clés, a succédé toute la gamme de clarinettes en ébène ou en métal de la Sopranino à la clarinette Contrebasse.
La gamme des hautbois n’est pas moins riche.
Aujourd’hui encore deux usines et quatre vingt ouvrières et ouvriers fabriquent quelques 1500 instruments par mois, instruments qui vont chanter de par le monde.

lcb-museebig


Plus industrielle qu’agricole la commune compte trois exploitations agricoles.
Outre son industrie de prestige déjà citée, elle compte une fonderie active, et de nombreuses petites industries de mécanique générale et de mécanique de précision, travaillant pour l’automobile, l’aviation, les industries de pointe. Elle constitue un bassin d’emploi de 700 salariés.
Traversée  par la départementale 833. La Couture Boussey a la réputation d’une commune accueillante pourquoi n’y feriez-vous pas une visite ?


 
 
LE MUSEE D’INSTRUMENTS A VENT
trophee musee instr vent

 

Créé par les luthiers du village en 1888, le Musée des instruments à vent présente une collection exceptionnelle de flûtes, hautbois et clarinettes du XVIIIe siècle à nos jours. Des ateliers, machines et outils anciens, ayant servi à la fabrication de ces instruments de musique, présentent le métier de facteurs d’instruments qui se perpétue à La Couture-Boussey depuis le XVIIe siècle. Des audioguides musicaux permettent une découverte sonore des instruments présentés pendant la visite.

 

 

 

@

Site internet : http://www.lacoutureboussey.com

Courriel : contact[at]lacoutureboussey.com